LES FONDUS DECHAINES - Retour à l'accueil
Liens
Les semaines thématique des fondus déchaînés l'association LES FONDUS DECHAINES Liens des sites des amis de www.lesfondus.org Courrier électronique
Les Semaines Thématiques
du 23 mars
au 5 avril 2005
cinéma le club 6, saint~brieuc
¡ Vamos Al Cine !
quinzaine du cinéma espagnol et hispano-américain
¡ Vamos Al Cine !
les horaires
8 films en version originale sous-titrée
TE DOY MIS OJOS - NE DIS RIEN
LAS HORAS DEL DÍA - LES HEURES DU JOUR
FAMILIA RODANTE - VOYAGE EN FAMILLE
LA NIÑA SANTA
MEMORIA DEL SAQUEO - MEMOIRE D’UN SACCAGE, ARGENTINE, LE HOLD-UP DU SIECLE
DÍAS DE CAMPO - JOURNÉES A LA CAMPAGNE
SIETE DÍAS, SIETE NOCHES - SEPT JOURS, SEPT NUITS
WHISKY
TE DOY MIS OJOS - Icíar Bollaín
© haut et court
TE DOY MIS OJOS - NE DIS RIEN
Icíar Bollaín - Espagne - 2003 - 1 h 46.
Avec : Laia Marull, LuisTosar, Candela Peña.

Depuis 9 ans Pilar est battue par son mari. Une nuit, elle s’enfuit et se réfugie chez sa sœur. Son mari entame une thérapie pour lui montrer qu’il veut changer et la convaincre de revenir vivre à ses côtés.

L’histoire, unique et emblématique du couple s’inscrit dans un contexte qui donne chair au film. En accumulant les détails insignifiants, revenant sur des lieux qui symbolisent l’enfermement, la réalisatrice réussit à cerner au plus près son délicat sujet.
LAS HORAS DEL DÍA -  Jaime Rosales
© a r p selection
LAS HORAS DEL DÍA - LES HEURES DU JOUR
Prix de la critique au Festival de Cannes 2003.
Jaime Rosales - Espagne - 2003 - 1 h 43.
Avec : Alex Brendemûhl, Agata Roca, Vicente Romero.

Abel vit avec sa mère dans un village de la banlieue de Barcelone. Derrière cette image d’homme tranquille à la vie calme et rangée, se cache une personnalité plus obscure. Un jeudi après-midi, il se met à tuer.

Ce film nous laisse seuls face à notre pensée, face à ces crimes inexpliqués, face à ce personnage opaque, face à nous-mêmes. Et devant un nouveau cinéaste à suivre. (Les Inrockuptibles).
¡ Vamos Al Cine !
les horaires TE DOY MIS OJOS LAS HORAS DEL DÍA
FAMILIA RODANTE LA NIÑA SANTA
haut de la page MEMORIA DEL SAQUEO DÍAS DE CAMPO
SIETE DÍAS, SIETE NOCHES WHISKY
FAMILIA RODANTE -   Pablo Trapero
© océan films
FAMILIA RODANTE - VOYAGE EN FAMILLE
Pablo Trapero - Argentine - 2003 - 1 h 43.
Avec : Graciana Chironi, Liliana Capurro, Ruth Dobel.

Emilia fête ses 84 ans et annonce à sa famille qu’elle souhaite assister au mariage de sa nièce, à 1500 km de là. Pour entreprendre ce périple de Buenos Aires à Misiones, elle souhaite que tous l’accompagnent. A bord d’un antique camping-car quatre générations d’adultes et d’adolescents se côtoient, se découvrent et tentent d’arriver à temps au mariage.


Le charme du film tient à l’énergie que déploie Trapero pour capter physiquement les rebondissements, les faire entrer en résonance avec les vibrations du moteur et l’onde du camping-car à travers le paysage argentin. (Télérama)
LA NIÑA SANTA - Lucrecia Martel
© pyramide
LA NIÑA SANTA
Lucrecia Martel - Argentine - 2003 - 1 h 50.
Avec : María Alché, Julieta Zylberberg.

Un hiver à la Ciénaga, Amalia et Josefina, deux amies de 16 ans se retrouvent à l’église pour parler de leur foi mais aussi de leurs premières attirances pour les garçons. Amalia va essayer de sauver un homme du péché : un respectable médecin de province qui va perdre ses illusions.


« La niña santa », sous la double influence d’Antonioni et de Buñuel, est avant tout affaire de sensations. Un film entêtant qui charme sans que l’on sache très bien pourquoi. Indécision délicieuse. (Première).
¡ Vamos Al Cine !
les horaires TE DOY MIS OJOS LAS HORAS DEL DÍA
FAMILIA RODANTE LA NIÑA SANTA
haut de la page MEMORIA DEL SAQUEO DÍAS DE CAMPO
SIETE DÍAS, SIETE NOCHES WHISKY
MEMORIA DEL SAQUEO  - Fernando E. Solanas
© ad vitam
MEMORIA DEL SAQUEO
MEMOIRE D’UN SACCAGE, ARGENTINE, LE HOLD-UP DU SIECLE

Fernando E. Solanas - Argentine - 2004 - 2 h. Documentaire.

Durant ces 25 dernières années, l’Argentine a subi l’un des effondrements économique et social les plus brutaux qu’un pays ait pu connaître en temps de paix. Tout cela avec l’aide et la connivence des multinationales occidentales et sous le regard complice des institutions internationales. Ce film est dédié à tous ceux qui résistent avec dignité et courage.

Ce film s’adresse aux pouvoirs responsables de la faillite de l’Etat et de la paupérisation de la société. La thèse est réitérée, martelée mais le cinéma reste premier et d’une puissance formelle qui métamorphose le réquisitoire en manifeste superbe. (Positif).
DÍAS DE CAMPO - Raúl Ruiz
© gemaci
DÍAS DE CAMPO - JOURNÉES A LA CAMPAGNE
Raúl Ruiz - Chili - 2003 - 1 h 30.
Avec : Marcial Edwards, Mario Montilles, Bélgica Castro.

Dans un bar de Santiago, deux vieillards discutent en buvant. Ils parlent d’eux-mêmes comme s’ils étaient déjà morts...
Où sommes-nous au juste ? Au royaume des morts ? Pas tout à fait. Tout au plus, dans une vie antérieure, dans le souvenir. Car don Federico se met à évoquer le temps de sa jeunesse, quand il vivait à la campagne.

A une époque de certitudes où il est bon de tout classer, Ruiz s’amuse à brouiller les frontières entre l’ancien et le moderne, le ciel et le terre, les vivants et les morts, le réel et l’imaginaire. (Positif).
¡ Vamos Al Cine !
les horaires TE DOY MIS OJOS LAS HORAS DEL DÍA
FAMILIA RODANTE LA NIÑA SANTA
haut de la page MEMORIA DEL SAQUEO DÍAS DE CAMPO
SIETE DÍAS, SIETE NOCHES WHISKY
SIETE DÍAS, SIETE NOCHES - Joel Cano
© Shellac
SIETE DÍAS, SIETE NOCHES - SEPT JOURS, SEPT NUITS
Joel Cano - Cuba - 2004 - 1h46 .

Avec : Orisel Gaspar, Ingrid González, Xiomara Palacios.

A Cuba, l’été, trois femmes de milieux différents voient leur vie bouleversée au même moment. Ces trois « guides » sont en état de rage, de dépression et de survie. Elles se débattent comme elles peuvent : avec dureté, humour, et absence de scrupules.

Joel Cano filme les péripéties de ses héroïnes apparemment comme un documentaire mais le scénario, très composé, parvient à pervertir le réalisme. Il y fait surgir le baroque cubain, cette manière qu’ont les gens de poser des masques sur leur désespoir, puis de faire la roue avec les dernières plumes qui leur restent. (Libération).
whisky - Juan Pablo Rebella & Pablo Stoll
mk2 diffusion
WHISKY
Prix Fipresci - Prix du regard original. Cannes 2004.
Juan Pablo Rebella & Pablo Stoll - Uruguay - 2004 - 1 h 40.

Avec : Andrés Pazos, Mirella Pascual, Jorge Bolani.

Le gérant d’une fabrique de chaussettes demande à l’une de ses employées de se faire passer pour son épouse avant le retour de son frère au pays. Marta ne dit pas non. Pourquoi accepte-t-elle ? Parce qu’elle pense qu’il est temps que le jour se lève sur sa vie comme il se lève tous les jours dans l’atelier où elle pointe au petit matin avec une lenteur précise et fatiguée.

Ne pas se fier au titre ! Cette mystérieuse fiction signée par deux compères inconnus au bataillon du cinéma se fait remarquer par son impeccable sobriété formelle et son humour (très noir) témoignant d’une lucidité à toute épreuve. (Le Point) .
¡ Vamos Al Cine !
les horaires TE DOY MIS OJOS LAS HORAS DEL DÍA
FAMILIA RODANTE LA NIÑA SANTA
haut de la page MEMORIA DEL SAQUEO DÍAS DE CAMPO
SIETE DÍAS, SIETE NOCHES WHISKY
Les archives des semaines thématiques SOMMAIRE